Radios

La radiographie avait attiré mon attention sur le fait qu’elle est un négatif du corps en procédant à l’inverse de la photographie. « Radios » est une rencontre entre la radiographie et la photographie, ou deux façons opposées d’écrire la lumière. Après la récolte de radiographies familiales et vétérinaires, je fis des tests de projection sur mon corps. La superposition dedans/dehors s’avère séduisante, mais un peu trop sérieuse. L’incongruité de la situation a pour effet une sorte de malaise, on ne sait pas s’il faut rire ou adopter un silence grave. Optant pour le ridicule,revêtant un imperméable des années 60, me voilà transformée en exhibitionniste radicale et hybride, puisque la plupart des radiographies projetées viennent des corps abîmés des pensionnaires de la Clinique Vétérinaire de la rue Célony à Aix en Provence.

2009
Série de cinq photographies numériques
Photographie: Carlos Castelleira
Performance: Maïla GRACIA